Soutien-gorge : oui ou non ?

Toute femme se souvient de l’achat de son premier soutien-gorge, symbole du passage de l’état de jeune fille à celui de femme. Accessoire représentant la féminité par excellence, il est parfois difficile pour une femme de s’imaginer sans.

D’autant plus que, le soutien-gorge est aussi devenu au fil des années, une arme de séduction redoutable.
En triangle, balconnet ou corbeille, il y en a pour tous les goûts.
Et nous ne pouvons nier qu’il existe bel et bien le plaisir d’attirer l’oeil masculin par le biais d’un joli décolleté.

« Couvrez ce sein que je ne saurais voir » :

Réplique mythique de la pièce Le Tartuffe de Molière, qui met bien en avant le fait que les seins d’une femme sont et ont toujours étés très convoités et désirés par les hommes. Alors que faire ? Devons-nous les cacher ? Devons-nous porter un soutien-gorge : oui ou non ?

Soutien-gorge : oui ou non

Dédramatisez la question :

Dire non au soutien-gorge, ne signifie pas pour autant dire non à la séduction. Et ce n’est pas non plus synonyme d’aguicheuse.

Ressentir le besoin de se sentir bien dans ses vêtement est tout à fait dans l’air du temps.
Qui n’a jamais souffert des élastiques trop serrés qui coupent la respiration, ou encore des baleines qui rentrent dans la peau ? Dans une société en pleine recherche de bien-être, dire non au soutien-gorge n’a rien d’absurde.

D’ailleurs, de plus en plus de stars hollywoodiennes affichent leur poitrine libérée de tout soutif, et les commentaires de la presse sont plutôt positifs.

Soutien-gorge : oui ou non

Pourquoi dire non au soutif ?

Depuis toujours on nous répète que ne pas porter de soutif aura des répercussions sur nos seins. Mais on vous arrête tout de suite ! Ne pas porter de soutif ne transformera pas vos seins en « gants de toilette » !

Il s’agit d’une technique de marketing qui permet à l’industrie de la lingerie de maintenir ses ventes. Mais aucune étude scientifique n’a déjà prouvé que le port d’un soutien-gorge était efficace pour le maintien de votre poitrine.

Vous voulez un autre avantage au fait de dire non au soutif ? Une meilleure circulation du sang !
Et oui, En effectuant une certaine compression, le soutif empêche la bonne circulation de la lymphe -liquide semblable au sang- qui circule dans votre corps et permet d’évacuer les toxines et les déchets. Arrêter de porter un soutien-gorge améliorera la qualité de votre peau car vos cellules seront mieux oxygénées.

En conclusion ? On dédramatise les filles ! Si vous voulez vous sentir libre, arrêter de porter des soutifs et que vous n’attendiez que le feu vert pour le faire, GO !
Et surtout arrêtons de coller cette image de féministe frustrée à toutes celles qui décident de ne pas porter de soutien-gorge. Le tout reste d’être en accord avec soi-même, pas vrai ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *